ARI Picardie - Agence régionale de l'innovation

L'ARI Picardie est financée par :

Vers un approvisionnement en biomasse durable : Projet OPTABIOM

Envoyer à un ami Imprimer
publié le : 19 novembre 2013
Catégorie(s) : Agro-ressources et Bâtiment durable

Dans le cadre de la Semaine de la Recherche et de l'Innovation organisée par la région Picardie en novembre 2013,

le Mardi 26 novembre aura lieu le colloque de clôture du projet OPTABIOM à La Faïencerie – de Creil (60).

Le thème sera : "Concevoir et évaluer des approvisionnements durables en biomasse agricole, valorisant les territoires".


Consultez le programme détaillé du colloque


L'enjeu du projet OPTABIOM :

Démarré à l'automne 2008, ce projet vise à asseoir le développement des filières de valorisations non alimentaires en Picardie, en les accrochant à une production locale de biomasse de qualité en vue de conserver voire de créer de la valeur ajoutée sur le territoire.


Les partenaires sont :

Agro-Transfert Ressources et Territoires qui coordonne le projet en partenariat avec LaSalle Beauvais, FRCA Picardie, les Chambres d'agriculture de Picardie, INRA.

Et le projet est soutenu par : RMT Biomasse, Pôle de compétitivité Industries Agro-Ressources, IAR.

Les travaux sont réalisés avec le concours financier de FranceAgriMer, dans le cadre du Contrat de Projet État Région 2007-2013 Picardie et du Conseil Regional de Picardie – FEDER

 


Ce projet intéresse un vaste public de professionnels
:

agriculteurs, industriels, bureaux d'études, collectivités territoriales et toutes personnes s'interrogeant sur les approvisionnements en biomasse agricole destinée à des valorisations non alimentaires.


Pour en savoir plus sur le projet

Visitez le site d’Agro-Transfert  Ressources et Territoires


Petit rappel : qu'est-ce que la biomasse ?
 
il s'agit de l'ensemble de la matière d'origine vivante.
La loi de programmation fixant les orientations de la politique énergétique (POPE, 13 juillet 07) la définit comme « la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l'agriculture, y compris les substances végétales et animales, de la sylviculture et des industries connexes ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et ménagers ».
Les usages non alimentaires de la biomasse sont multiples : biomatériaux, biochimie, biocarburants, biocombustible pour la production de chaleur et d'électricité. Les valorisation non alimentaires de la biomasse, nécessitant des approvisionnements locaux constituent le point d'intérêt du projet OPTABIOM.

 

Informations fournies par Agro –transfert Ressources et Territoires

 

Photo de la base "Photos libres" : <a href="http://www.photo-libre.fr">Photos Libres</a>

 

 

 

Retour à Actu